LA CÔTE D'ALBÂTRE EN ROUE LIBRE

ça monte et ça descend tout du long.

 

C'est la rentrée, l'heure du "debrief" de l’été entre copines. Transat au Ground Control ou week-end vélo ? 6 secondes 43 d’hésitation. Avec Claire, Laura et Amélie, on est devenu au fil des ans le gang « des filles qui font du vélo ». Pointe de jalousie chez Les Maras. Et pour Laura, qui a quitté Berkley en Californie pour Paris, c'est l'occasion de découvrir Etretat. "C'est comme Big Sur" lui a-t'on dit. Il faut savoir motiver ses troupes.

Saint-Lazare, TER, direction la Véloroute qui longe le littoral de la côte d’Albâtre (comprenez le bord de la Manche, de Dieppe au Havre). Ça monte et ça descend tout du long. Le tracé nous mène dans la campagne, clochets pointus et champs de lin à perte de vue. Lâcher de mains et de news. «...tu sais le mec de Tinder dont je te parlais en juin… ATTENTION, VOITURE ». Hashtag CycleLikeAGirl.

La Véloroute passe par les villages enchanteurs de Veules-les-Roses et Saint-Valery-en-Caux. Succession de fières maisons en pierre, aux jardinières bien garnies. Pauses plage-de-galets au pied des falaises de craie qui de toute évidence nous prennent un peu de haut. Fécamp au diner. « Vous reprendrez bien un peu de falaise en dessert ? » Dimanche Etretat. La vue est impériale. Ca mérite 20 minutes de méditation pour Claire. Un "AWESOME" sonore pour Laura. La positive attitude californienne.

Data-Dieppe-vélo-08.jpg
 
 

// Plus en détail //

> L'itinéraire : 140 kilomètres en 2 jours sur la "Véloroute du littoral de la Côte d'Albâtre". J1 Dieppe - Fécamp : 80 km ; J2 Fécamp - Le Havre : 60 km. Un itinéraire avec bon dénivelé cependant et quelques belles côtes pentues qui s'adresse donc à ceux qui roulent déjà un peu.
>> En savoir plus sur cette Véloroute.

> Le vélo dans le train : partout en France, les TER ont toujours des emplacements prévus avec des crochés pour pendre son vélo. Sans réservation, sans limite de place.

 
Vélo, Mer, CampagneAmélie Deloffre