LIKE A ROLLING STONE DANS LE MERCANTOUR

Amélie voulait profiter d’un mariage à Nice pour s’aventurer dans le Mercantour. De la robe de soirée au bermuda à poches, il n’y a qu’un pas. Très grand, certes. Mais il faut être souple dans la vie. Et les invités du mariage de tiquer sur la suite du programme : « Toute seule…? En stop…? ». Il parait que le courage est réservé aux hommes. Ah bon

Pouce tendu. Aussitôt dit, aussitôt prise. Direction le Tour du Grand Capelet, au fond de la Vallée de la Vésubie. Itinéraire classique mais peu fréquenté. Et de toute beauté, surtout. Première journée de montée vers le refuge de Nice. On tâte de la pierre du bout du bâton avant d'y poser le pied. Il y a celles qui bougent, celles qui se font stables et celles qui glissent. Bouquetin sur la droite, famille de chamois à 5 mètres. Nullement affolés. Le second jour est tout en lacs XXL. Tantôt gris sombres avec les nuages. Tantôt turquoise en bordure. On retrouve le plat dans la Vallée des Merveilles. Un fatras de rochers rosés agrémenté de peintures rupestres protohistoriques. La nature et la culture. Formidable. On pousse jusqu’au refuge au bord du lac Long qui nous en bouche un coin. Pause de 20 minutes décrétée. Pour se remettre. Trop de magnificence d'un coup. Puis, lecture, dîner lyophilisé, au lit.

Le dernier jour va vite, très vite, puisqu’il s’agit de redescendre. Et après 2 jours d’expérience rocailleuse, la descente se fait au pas de course, en déboulant à grandes enjambées dans les pierres. Hashtag Badass. 

trait-17.png


> L'itinéraire : Le Tour du Grand Capelet
Boucle de 21 km. On rajoute quelques kilomètres pour aller jeter un oeil au Lac du Basto.
- Jour 1 : parking du pont de Countet (1690m) > Refuge de Nice (2232m)
- Jour 2 : refuge de Nice > refuge des Merveilles (2130m)
- Jour 3 : refuge des Merveilles > retour au parking par le pas de l'Arpette

> Pour dormir & manger en refuge :
On peut dormir et/ou manger dans les différents refuges :
- Prix de la nuitée : 20€ refuge des Merveilles / 23€ refuge de Nice
- Ouverture et réservation obligatoire de mi-juin à fin septembre.

> Pour camper :
Des espaces de bivouac sont prévus près de chaque refuge (gratuit). Possibilité d'y dormir hors saison, quand la neige n'y est pas.

> S'équiper :
Là, on est obligé d'avoir des bonnes chaussures de rando pour marcher dans la caillasse.

trait-16.png

 Jour 1 - Parking au pont du Countet > Refuge de Nice (4h de marche)

 

Jour 2 - Refuge de Nice > Refuge des Merveilles, avec un détour par le Lac du Basto (5h30 de marche)

Jour 3 : Refuges des Merveilles > Parking, par le pas de l'Arpette (3h de descente)